SOVIBA-St-MAIX4MF Conseil possède plus de 10 ans d’expérience dans le domaine du froid industriel et de la climatisation. Fort de cette expérience, nous nous sommes bâtis une solide réputation auprès des industriels et des installateurs du secteur.

Nous permettons à nos clients d’aborder les problèmes d’amélioration, de conception ou d’extension d’installation sereinement en les aidant en amont des projets et durant toute la phase d’étude et de réalisation des installations.

Nous sommes également là pour apporter des solutions novatrices et optimales aux problèmes d'aujourd'hui.

  • MF Conseil est très engagée dans la défense de l’ammoniac comme fluide frigorigène. A ce jour, il reste, avec le CO2, le seul fluide dont on peut être sûr de la pérennité dans le temps à moyen et long terme.
    Nous poussons nos clients à utiliser l’ammoniac comme fluide frigorigène car c’est un fluide naturel et qui possède l’un des meilleurs rapports énergétiques (COP).

    Avantages :
    • C'est un produit très répandu dans la nature.
    • Le TEWI (ou en français Effet de Serre Equivalent Total – ESET) qui tient compte de l’effet de serre direct (GWP du fluide frigorigène) et de l’effet de serre indirect (lié à la consommation énergétique) d’un groupe frigorifique fonctionnant à l’ammoniac est remarquablement bas.
    • Il se présente, dans les conditions ordinaires de température et de pression, sous forme de gaz incolore mais surtout très odoriférant. D’où une détection olfactive rendue très facile même à des concentrations très faibles et non dangereuse
    • Le prix du kilogramme est beaucoup plus faible que celui des produits halogénés. 

    Inconvénients :

    • La toxicité de l’ammoniac rend, il est vrai, son utilisation dangereuse, essentiellement à l’intérieur de bâtiments. Cependant, avec un minimum de compétences, de respect des règles de l’art, de respect des règles de sécurité, il ne s’avère pas plus dangereux que d’autres fluides. L’électricité ou le gaz naturel que nous utilisons tous les jours peuvent, dans un certain nombre d’applications, eux aussi s’avérer dangereux.

  • copelouseMF Conseil est consciente des problèmes de réglementation liés à l’utilisation de l’ammoniac comme fluide frigorigène, c’est pourquoi depuis longtemps elle a préconisé des solutions mixte ammoniac / CO2. Le CO2 est un excellent fluide frigorigène toutefois il est à réserver plutôt aux installations de froid très basse température.

    On peut l’employer soit en fluide frigorigène (installation de type cascade) soit en fluide frigoporteur (il est alors employé comme peut l’être l’eau glycolée)
     
    Avantages :
    • C'est un produit très répandu dans la nature.
    • Le TEWI  d’un groupe frigorifique fonctionnant au CO2 très faible.
    • Le prix du kilogramme est beaucoup plus faible que celui des produits halogénés.
    Inconvénients :
    • Pressions élevées en cas d‘arrêt de installations (74 bars à 32°C).
    • Son utilisation est dangereuse, essentiellement à l’intérieur des bâtiments (risque d’asphyxie, de brûlure grave en cas de fuite et plus lourd que l'air). Cependant, avec un minimum de compétences, de respect des règles de l’art, de respect des règles de sécurité, il ne s’avère pas plus dangereux que d’autres fluides.
  • Etat sur la réglementation

    MF Consei
    l met à votre disposition un point sur l’état de la réglementation actuelle sur le R22.
    Le R22 est un fluide frigorigène de type HCFC, concerné par la réglementation sur les gaz à effet de serre. Les contraintes réglementaires sont les suivantes :
    • Depuis le 1er janvier 2010, les recharges en frigorigène ne peuvent être faites qu’à partir de R22 recyclé, ou régénéré, c'est-à-dire extrait d’installations existantes. L’usage de R22 neuf est interdit.
    • Au 1er janvier 2015 au plus tard, toute recharge sera interdite, que ce soit à partir de R22 recyclé ou non.
    • Obligation de procéder à un contrôle d’étanchéité de l’ensemble du circuit R22, par un prestataire ayant une attestation d’aptitude correspondante. La fréquence (1 à 4 par an) dépend de la charge de R22.
    • Depuis 2004, il est interdit de modifier les installations au R22 ; seul le remplacement des équipements hors service est autorisé ou la suppression d’équipement.

    terre-R22-franLes conséquences

    Pour vous industriels,
    il est urgent de réagir et de préparer l’avenir c’est-à-dire les possibilités de remplacement soit du fluide R22 soit de vos installations.

    MF Conseil se fait un devoir d’aider ses clients sur ce point particulier qui est primordial car il engage sur l’avenir des sites concernés et souvent des investissements lourds.
    De plus, il est pratiquement acquis que la disponibilité du R22 ne sera pas maintenue jusqu'à l’interdiction définitive de ce fluide. 
    En effet, le taux de retour de R22 recyclé est nettement trop faible en comparaison de la demande. Le taux de fuite des installations françaises est tel que cela risque inévitablement de provoquer une pénurie de R22 avant la date fatidique de 2015, avec entre temps une explosion de son coût même recyclée.